Conférence ce vendredi à Paris

Par Murielle Lefebvre le 9 février 2011 | (21) Commentaires

"Comment utiliser la pédagogie Montessori avec des enfants en difficulté d’apprentissage ?"

Introduction :
- Qu’est-ce qu’un enfant en difficulté ?
- Quels sont les critères pour le repérer ?
- Comment en tant que professionnel de l’enfance je travaille avec lui et comment en tant que parent je peux aider mon enfant ?
- La méthode Montessori peut-elle vraiment aider ? De l’observation au bilan, de la prise de conscience à l’acceptation. Quelques questions parmi tant d’autres qui vous permettront à travers des cas pratiques de mieux appréhender la manière juste d’être et de cheminer avec un enfant qui a besoin d’aide. L’occasion aussi de réfléchir sur le regard que la société porte envers l’enfant.

Positionnement de l’adulte par rapport à l’enfant.
- Comment repérer et aider un enfant en difficulté ?
- Pourquoi et comment aborder le sujet avec les parents ?
- Bâtir un réseau de professionnels : orienter vers les bons interlocuteurs

Partie I

Mme NOUGAROLLES nous présentera les difficultés d’apprentissage telles qu’elles sont décrites en orthophonie (troubles du langage oral, troubles du langage écrit, troubles d’apprentissage des mathématiques, dyspraxie, troubles de l’attention, ...). Ses définitions succinctes, et ses exemples concrets vont éclairer notre compréhension de ces comportements d’enfants. Puis elle expliquera comment elle utilise la pédagogie Montessori et le matériel dans certaines des rééducations.

Partie II

Bruno MORYAS, éducateur à la pédagogie Montessori nous fera part de son expérience auprès d’un public d’enfants autistes ou trisomiques. Il forme également des parents et professionnels d’associations d’aide envers l’autisme et la trisomie.

Stéréotypies.Image du corps et morcellement. L’approche de l’adulte. La recherche du lien.

Travailler avec un enfant trisomique. Importance de la différenciation. Entrer en relation avec un enfant autiste. Importance de l’imitation, de l’observation et de la "rêverie maternelle". Savoir utiliser le matériel Montessori pour stimuler le système sensoriel de l’enfant en difficulté.

Conclusion

Détails pratiques à la page : http://www.montessori.fr/article.php3?id_article=329

Voir aussi : Education | Enfant

Separateur_post

La conférence sur slideshare

Par Murielle Lefebvre le 27 janvier 2011 | (0) Commentaires

Voici les slides de la conférence "Cerveau rose, cerveau bleu" animée par Murielle à Paris le 21 janvier dernier :

Cerveau bleu, cerveau rose
Voici l'avis d'une institutrice d'école maternelle qui a assisté à cette conférence :
Bonjour Encore merci pour cette journée très intéressante. J'étais très motivée par le sujet. Les théories présentées ont confirmé certaines contatations que j'avais pu faire dans le cadre de ma pratique professionnelle et avec mes propres enfants. Cela est rassurant! A une plus grande échelle, vos explications corroborent certaines différences de comportement entre hommes et femmes, et permettent plus de tolérance! Cordialement Sylvie V.

Voir aussi : Ecole | Enfant | Environnement

Separateur_post

Conférence le vendredi 21 janvier 2011 à Paris

Par Murielle Lefebvre le 13 janvier 2011 | (0) Commentaires

Conférence "Cerveau rose, cerveau bleu : éduquer les filles et les  garçons séparément en 2011 ?"

Introduction : Savez-vous que la mixité n’est plus obligatoire en Europe depuis 2008 ?

- Physiologie comparée des garçons et des filles
- Rapide historique sur le mixité à l’école
- L’éducation actuelle des filles

les stéréotypes féminins

les résultats scolaires

- L’éducation actuelle des garçons

le code de la masculinité

le masque

les garçons "nocifs"

les mythes sur les garçons

- Interviews d’adolescents sur le mélange des sexes au collège
- Solutions et propositions éducatives et pédagogiques actuelles auprès des garçons et des filles
- Vidéos sur les écoles différenciées
- Questions/réponses

# Détails pratiques...
- Où : Dans les locaux de Forum-104, 104 rue de Vaugirard - 75006 Paris

- Horaires : 9h30 -> 16h00 le vendredi 21 janvier 2011
- Accueil et Tarifs
Nous vous accueillerons dès 9h30 et nous vous remercions de préparer votre participation financière dès votre arrivée, d’un montant de 50 € pour cette intervention, à payer sur place soit en liquide, soit par chèque bancaire uniquement.
Nous pourrons vous faire parvenir une facture par la suite si vous en faîtes la demande.

- Inscription
Sur le site www.montessori.fr

Voir aussi : Ecole | Education

Separateur_post

Rapport de la mission parlementaire sur les rythmes scolaires

Par Murielle Lefebvre le 7 janvier 2011 | (1) Commentaires

Rythme-scolaire
Lire à la page :

http://www.dirlo.fr/modules.php?name=News&file=article&sid=1222

Un pas en avant, deux pas en arrière, voilà la valse qui nous est proposée au sein de l'Education Nationale. Et je propose la semaine à 4 jours, puis celle à 4,5 jours et 5 jours parfois.

On est encore loin d'une solution adaptée à l'enfant, et aux familles.

Révons un peu :  l'école ouverte à l'année (j'entends avec des activités estivales ou hivernales s'il y a lieu) et permet aux parents de programmer leurs vacances quand ils le peuvent ou le souhaitent. (C'est déjà le cas pour les garderies.)

Si l'enfant ne vient pas ou ne peut venir, une journée, on ne le pénalise pas une 2ème fois, comme c'est le cas aujourd'hui. Il vient pour lui et non pas pour nous.

Le matin il arrive quand il peut et ne se lève pas à l'aube. Le programme est individualisé, donc tout le monde est avantagé ! Il repart quand il veut à partir de 15h, heure de fin des cours et de début d'un temps ludique si besoin.

Les programmes sont planifiés sur des durées courtes, genre 3 semaines par exemple.

Car le ryhtme naturel de l'enfant évolue tout au long de sa croissance et donc la structure d'accueil doit en tenir compte.

Le monde doit s'adapter à l'enfant et non pas le contraire. C'est cela le vrai sens de la phrase "respect de l'enfant, non ?"

 

 

 

 

 

Voir aussi : Ecole

Separateur_post

Annonce de conférence

Par Murielle Lefebvre le 31 décembre 2010 | (0) Commentaires

Nous vous annonçons la conférence « Cerveau rose, cerveau bleu : éduquer les garçons et les filles séparément en 2011″ le 24 janvier 2011.

Horaires : 9h30 à 16h00

lieu : dans les locaux de Forum-104, 104 rue de Vaugirard – 75006 Paris.

Détails et inscription sur cette page

 

Voeux2011(2)

Voir aussi : Actualité | Education

Separateur_post

Les parents délégués, enseignants, éducateurs, concernés, au collège français

Par Murielle Lefebvre le 17 décembre 2010 | (5) Commentaires

Dernièrement le collégien nous rapporte le sempiternel questionnaire trimestriel pour les parents.

Cela fait des années que je les vois passer, ces papiers qui sacagent des forêts. Calculez en effet : 2 feuilles de papier mulitipliés par 3 206 112 collégiens en France, multipliés par 3 trimestres : cela donne 19 236 672 pages A4. (Sans compter les frais indirects)

Et pourquoi ? Je vais vous l'expliquer en deux mots : pour rien

J'ai été moi-même parent délégué, j'en parle donc en connaissance de cause. Lors du conseil de classe, on ne passe que quelques minutes sur les questions posées et plus important de tout, on ne répond pas aux questions.

Preuve en est, le problème de la lourdeur du cartable des collégiens. Cela n'intéresse personne depuis des lustres. Pourtant c'est du domaine de la santé publique,  non ?

Idem pour la question des heures de l'emploi du temps. Faire se lever à 6h30 les collégiens (alors qu'on sait qu'à leur âge ils se couchent tard, les faire commencer les cours à 8h (alors que bon nombre d'adultes ne commencent pas avant 9h, j'ai travaillé 10 ans à Paris et je sais de quoi je parle) n'intéresse personne !

J'ai comme d'habitude soulevé ces 2 questions et proposer aussi comme d'habitude des solutions. Mais cela n'intéresse pas, il vaut mieux répéter de "On a trop de devoirs" ce qu'on lit dans les comptes-rendus depuis des années et ne change pas non plus !

Il y a 2 ans mon fils cadet, lycéen pensionnaire, dormait dans une chambre dont la vitre avait été fracturée. En hiver (dans les Alpes !), ils dormaient avec son camarade dans la chambre avec un froid vif qui pénétrait sur leur tête toute la nuit. Bien sûr, ils en avaient parlé aux surveillants. Rien n'a été fait durant des semaines !

J'ai donc pris le relais puisqu'on méprise les enfants !

J'ai téléphoné (difficilement ! ) au lycée en essayant d'avoir un interlocuteur. J'ai envoyé des emails au parent délégué de la peep, et d'ailleurs. Personne n'a jamais répondu. Alors je me suis fachée et froidement j'ai dit que si on laissait des jeunes prendre froid la nuit dans leur chambre durant l'hiver (son camarade était tombé malade), c'est qu'on était descendu bien bas dans notre humanité et empathie. Puis j'ai conclu que je ne paierai pas la prochaine facture.Le problème a été résolu dans la semaine suivante. Je n'ai jamais su si c'était le 1er ou le 2eme argument qui avait fait bougé les choses (mais j'ai ma petite idée).

Désormais la communication du collège fait état de plaintes des élèves sur les vols, de dégradations constatées dans les locaux et le matériel, etc.. Et on demande aux parents de sensibiliser leurs enfants.

Les sensibiliser à quoi, nous qui ne sommes pas sensibilisés sur leurs vrais problèmes !

La dernière du jour n'est pas mal non plus : comme notre collégien n'a pu aller en cours aujourd'hui à cause de la neige, son père lui dit "Appelle le collège pour prévenir". Sa réponse est "Non, ils m'ont dit de ne plus appeler moi-même, c'est aux parents de le faire". Voilà comment on enseigne la confiance et la responsabilité aux jeunes aujourd'hui !

La cerise sur le gâteau fut quand la maman de la famille avec laquelle on co-voiture, qui a fait le forcing pour arriver au collège, malgrè la neige, à 8h, s'est entendu dire "Ramenez les enfants, cela va continuer à neiger, c'est plus prudent !".

On tournera en rond tant qu'on ne cherchera pas les CAUSES !!! C'est pourtant simple, comme en médecine on ne cherche pas la maladie mais sa cause.

Le jour où nous serons attentifs, à l'écoute de nos enfants - mais vraiment, avec tout notre coeur et notre intelligence et non pas pour "brasser du vent" - ils le seront aussi !

Et actuellement, NON, nous ne nous soucions pas VRAIMENT de nos enfants

Voilà, pour ma part, j'ai décidé de ne pas baisser les bras et de continuer à proposer les débuts de cours à 9h et la locationpar le collège des livres en double pour que les enfants les aient au collège et à la maison et non pas sur le dos inutilement toute l'année.

 

  Cartable

 

 

 

 

Voir aussi :

Separateur_post

Lodothécaire, vous connaissez ?

Par Murielle Lefebvre le 17 décembre 2010 | (0) Commentaires

Je viens de découvrir ce site très sympa :

http://www.fm2j.com/emploi.php

Logotop1

Ils proposent plein de stages tel "Les jeux sensori-moteurs"; et ont un centre de documentation à Lyon qui semble très bien fourni.

Apprenons en Jouant !

 

 

Voir aussi : Jeux

Separateur_post

Panarama de l'éducation en 2010

Par Murielle Lefebvre le 17 décembre 2010 | (0) Commentaires

A télécharger l'eutde complète de l'ocde sur leur site

Un document complet en 94 pages.

Logooecd_fr

Murielle, auteure de "la pédagogie montessori illustrée" livre électronique pour ipad

Voir aussi : Actualité | Ecole | Education

Separateur_post

Les déviations selon Maria Montessori

Par Murielle Lefebvre le 7 décembre 2010 | (3) Commentaires

Maria oppose les caractères que l'on reproche aux enfants :

"le désordre, la désobéissance, la vivacité, la gourmandise, l'égoïsme, la dispute, le caprice, l'inconstance, l'instabilité..."

aux caractères appréciés comme "l'imagination créatrice, le goût des histoires, l'attachement, la curiosité."

Cela signifie, selon elle, que la nature profonde de l'enfant est primitive et normale.

Et que le monde actuel, est peuplé d'adultes qui n'ont de cesse de dévier l'enfant de cette nature sous des apparences trompeuses d'amour et d'aide.

Quand cesserons-nous ?

de traquer nos enfants, de les harceler, de les culpabiliser, de les maltraiter, de ne pas les respecter, de les utiliser, de les stresser, de leur mettre une pression, de les presser, de les frapper, de les insulter, de les abétir, de les fatiguer, de les ignorer,....

La Paix, notre paix, est à cette prix.

 

Murielle LEFEBVRE auteure du 1er livre électronique sur la pédagogie Montessori

 

Voir aussi : Education

Separateur_post

Leçon en 3 temps, 3 photos

Par Murielle Lefebvre le 17 novembre 2010 | (2) Commentaires

C'est l'histoire d'une petite école maternelle française toute neuve construite dans un cadre magnifique :

1

Mais la cour de récréation est en bitume et les enfants n'ont rien pour jouer !

2

Pourtant de l'autre côté du chemin on a installé de jolis jeux tout neufs dans un tout petit parc public : les enfants peuvent les voir à travers les grillages, quel réconfort !

3

Voir aussi :

Separateur_post

Accéder aux 50 premières notes